Ce site utilise des cookies qui sont essentiels à son fonctionnement. Nous utilisons des cookies supplémentaires pour soutenir des fonctionnalités optionnelles du site ou recueillir des statistiques d'utilisation anonymes pour l'amélioration de celui-ci. Plus d'informations
En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Vrai ou faux ?
Les idées reçues
sur le diabète de l'enfant

Vrai ou faux ? Les idées reçues sur le diabète de l'enfant

Les idées reçues à propos du diabète juvénile sont nombreuses. Voici quelques exemples de vrai/faux que vous pouvez retrouver au quotidien :


Votre enfant a mangé trop de sucre, c’est pour cela qu’il est diabétique.
Faux, la raison pour laquelle un enfant a un diabète n’est pas parce qu’il a mangé trop de sucre. Le diagnostic du diabète est plus complexe que cela. Le diabète chez l’enfant se caractérise par le fait que son pancréas ne produit plus d’insuline. Il s’agit d’une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire attaque les cellules du pancréas qui fabriquent l’insuline. Ce processus n’a pas de lien avec ce que l’on a mangé.


Un enfant qui a un diabète de type 1 doit-il faire un régime ?
Faux, un enfant qui a un diabète doit, comme n’importe quel autre enfant, avoir une alimentation équilibrée. Il n’est pas rare que des amalgames soient faits sur les symptômes du diabète de l’enfant. Il est primordial avant tout de s’alimenter de manière saine.


Un enfant qui a un diabète peut-il transmettre sa maladie à ses camarades ?

Faux, ni le diabète de type 1 ni le diabète de type 2 ne sont contagieux. Dans le cas du type 1 c’est ce que l’on appelle une maladie auto-immune. Cela signifie que le système immunitaire de la personne a détruit certaines cellules du pancréas. Cela ne peut pas se transmettre à une autre personne.


Peut-on faire du sport si l’on a un diabète ?

Vrai, diabète et sport ne sont pas incompatibles. Un enfant qui a un diabète peut et doit faire du sport, à l’école, en famille, avec les amis, en club… Le sport peut même améliorer le contrôle du diabète au quotidien et permet surtout un certain bien-être. Lors de la pratique d’une activité physique, il faut adapter le traitement et parfois l’alimentation : vivre avec le diabète s’apprend avec le temps.


Mon enfant peut-il partir dans un pays étranger avec un décalage horaire ?
Vrai, partir dans un pays étranger lorsque l’on a un diabète est tout à fait possible. ll faut bien penser à décaler les horaires d’injection d’insuline ou modifier les horaires de la pompe à insuline pour que les besoins en insuline correspondent bien à l’horaire du pays où votre enfant se trouve.


Mon enfant peut-il porter une pompe à insuline malgré son jeune âge ?
Vrai, il n’y a pas de restriction d’âge concernant la pompe à insuline. Si votre enfant est très jeune, c’est vous qui gérerez l’administration d’insuline. N’hésitez pas à consulter votre pédiatre diabétologue pour obtenir plus d’information sur la pompe à insuline et les spécificités du traitement du diabète chez l’enfant.


Mon enfant a un diabète. Est-il obligé d’aller dans une école où une infirmière est présente ?
Faux, avec l’aide du PAI (Projet d’Accueil Individualisé), un enfant diabétique n’est pas obligé d’être dans une école où une infirmière est constamment présente. Néanmoins, les enseignants et le médecin scolaire doivent être prévenus du fait que votre enfant a un diabète afin de pouvoir s’adapter en cas de besoin.


Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à contacter votre professionnel de santé. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de l’AJD : http://www.ajd-diabete.fr/le-diabete/tout-savoir-sur-le-diabete/