Ce site utilise des cookies qui sont essentiels à son fonctionnement. Nous utilisons des cookies supplémentaires pour soutenir des fonctionnalités optionnelles du site ou recueillir des statistiques d'utilisation anonymes pour l'amélioration de celui-ci. Plus d'informations
En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Nous avons mis à jour notre déclaration de confidentialité. Consultez la nouvelle version ici.

#StopHypo L’HYPOGLYCÉMIE VOS TÉMOIGNAGES

PARTAGEZ
VOTRE QUOTIDIEN

ÉCRIRE UN TÉMOIGNAGE

#Stop
Hypo

  • « L’hypo en un mot c’est galère, elle intervient n’importe quand, elle n’a pas de créneau horaire. »

    Elise, 38 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « L’hypoglycémie pour moi est sans aucun doute la plus grande de mes hantises, car cela a un impact phénoménal sur mon quotidien et sur ma qualité de vie. »

    Béatrice, 45 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « La difficulté des hypo c’est les sensations de jambes molles, les tremblements, la difficulté à parler et à penser, la confusion… »

    Laura, 60 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « Les signes de l’hypo sont très désagréables : palpitations cardiaques, on a l’impression que le cœur va sortir de la cage thoracique »

    Margaux, 34 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « Les hypo sont assez handicapantes, notre comportement change, on est excité, on ne se sent pas bien [...] c’est très fatigant et dur à gérer. »

    Léna, 31 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « Je me suis retrouvé dans des situations où mon épouse m’a attrapé juste avant que je parte travailler, petit détail, j’avais juste oublié de m’habiller [...]

    Bruno, 50 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « Les hypoglycémies sont très handicapantes, car il faut arrêter toute activité, attendre, se reposer et faire que les sucres agissent. »

    Julie, 35 ans.

    Découvrir son témoignage

  • « Mon fils a tendance à faire des hypo nocturnes, c’est très angoissant, cela demande une vigilance quasi permanente, donc des nuits très courtes. »

    Anna, 47 ans.

    Découvrir son témoignage

  • PARTAGEZ VOTRE TÉMOIGNAGE

    ÉCRIRE UN TÉMOIGNAGE