Ce site utilise des cookies qui sont essentiels à son fonctionnement. Nous utilisons des cookies supplémentaires pour soutenir des fonctionnalités optionnelles du site ou recueillir des statistiques d'utilisation anonymes pour l'amélioration de celui-ci. Plus d'informations
En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

VIVRE AVEC UN DIABèTE : alimentation, sport, travail.
 

On peut parfois se poser la question : " Comment vivre avec un diabète ? " Pour beaucoup de personnes diabétiques nouvellement diagnostiquées, vivre avec un diabète n’est pas chose facile et requiert souvent une grande capacité d’adaptation. Il est tout à fait possible de bien vivre avec un diabète. Le point sur quelques éléments essentiels du quotidien :

L’alimentation d’une personne diabétique

Pour en apprendre plus sur le diabète, l'hypoglycémie et l’alimentation, cliquez-ici.

Le sport et le diabète

L’esprit d'équipe, la camaraderie et les activités physiques sont des éléments essentiels pour une vie épanouie. Le diabète ne doit rien changer mais il réclame une surveillance particulière. La pratique d’une activité physique peut en effet avoir des effets sur votre glycémie. Ses variations requièrent ainsi une surveillance toute particulière, notamment lorsqu’il s’agit d’un rééquilibrage à l’insuline ou d’un resucrage.

L'entraîneur doit, pour sa part, être sensibilisé et vigilant quant aux besoins de la personne diabétique. Il peut également être bénéfique d’informer ses coéquipiers sur le diabète et sur les conduites à tenir en cas de besoin.

Lorsque vous faites du sport, votre organisme utilise deux sources d’énergie pour fonctionner : les sucres et les graisses. Présents dans le sang, les sucres sont également stockés dans le foie et dans les muscles sous forme de glycogène.

Pour en apprendre plus sur le diabète, l'hypoglycémie et le sport, cliquez-ici
 

La conduite

Une des premières étapes importantes de la vie est l'obtention du permis de conduire. 

L'hypoglycémie (taux de sucre faible dans le sang) peut affecter la conduite, mais ne devrait pas vous empêcher d’avoir votre permis si vous maîtrisez votre diabète. Un certificat médical peut être sollicité, mais le principal facteur déterminant pour l'obtention du permis est identique pour n'importe quel adolescent : la capacité à réussir l'examen ! 

Les conducteurs doivent mesurer leur glycémie avant de prendre le volant, en particulier avant un long trajet et prévoir une réserve d'en-cas et de comprimés de glucose dans le véhicule. Si vous ressentez les symptômes caractéristiques d'une hypoglycémie, arrêtez-vous immédiatement.

Pour en apprendre plus sur le diabète, l'hypoglycémie et la conduite, cliquez-ici

Diabète et travail

Concilier diabète et travail n’est pas chose impossible. Avant tout, au travail, c'est vous qui choisissez d'en parler ou non. Cependant, voici quelques points clés à prendre en compte :

  • Le poste est-il assez flexible pour que vous puissiez surveiller votre glycémie, manger des en-cas, prendre de l'insuline, etc. ?
  • Effectuez-vous des activités qui pourraient être dangereuses en cas d'hypoglycémie ? 

Si chaque cas de diabète est bien sûr particulier, il est important de pouvoir se renseigner auprès de la MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées) mais aussi sur l’allocation pour diabétique adulte. Ceci peut vous permettre de trouver des ajustements et une forme d’équilibre entre diabète et travail.

Pour en apprendre plus sur le diabète, l'hypoglycémie et le travail, cliquez-ici
 

Diabète et sexualité

Une vie sexuelle normale est parfaitement possible pour les hommes et les femmes diabétiques. Cependant, certaines conséquences du diabète sont courantes. Les incidences rapportées sont légèrement plus élevées pour les personnes diabétiques que pour la population non diabétique. Parmi ces conséquences, les problèmes vasculaires et nerveux peuvent provoquer un dysfonctionnement érectile et il existe un lien apparent avec l'infertilité masculine. Les femmes diabétiques déclarent parfois souffrir d'une libido faible ou d'une lubrification insuffisante. Pour les deux sexes, le poids que fait peser la maladie sur la vie quotidienne – et qui génère une certaine fatigue, du stress, etc. – peut réduire le désir et la satisfaction. 

Cependant, rien n'est inévitable et peu de choses sont irréversibles. Si vous êtes confronté à l’un de ces problèmes, parlez-en avec votre médecin.

Diabète et voyages

La gestion du diabète est tout ce qu'il y a de plus simple quand vous avez vos habitudes et lorsque vous avez accès à vos fournisseurs et à vos réserves habituelles. Les personnes avec un diabète peuvent tout à fait voyager à l'aide de quelques préparatifs. 

Voici certains éléments à garder à l’esprit :

  • Le changement de fuseau horaire allongera ou raccourcira votre journée. Cela affectera également votre alimentation et votre administration d'insuline. Il est donc important d’emporter avec soi une quantité plus importante d'insuline et de fournitures médicales, sans oublier les médicaments et en-cas nécessaires.
  • Prévoyez les éventuels retards et contretemps de façon à ne pas être pris de court. Pour bien vous organiser, demandez à votre médecin un courrier indiquant vos besoins spécifiques en soins ainsi qu'une ordonnance d'insuline ou de tout autre médicament utile en cas d'urgence.
  • Informez-vous sur les effets d'un voyage en avion sur l'insuline. La pression à l'intérieur de la cabine, par exemple, peut affecter le tirage de l'aiguille et donc le dosage.
  • Portez des chaussures confortables, prévoyez du temps dans votre itinéraire pour prendre soin de vous et de votre diabète
  • Profitez de votre voyage !
Références